0 00 1 minute 2 mois 129


La défense des #DroitsHumains – tels que liberté d’expression, droits socio-économiques – a été sévèrement touchée en #Algerie par l’assaut vs. l’espace civique, notamment les fausses accusations de terrorisme utilisées contre les défenseurs des droits humains. #PasUnCrime

Entravant directement la défense des #DroitsHumains, l’#Algérie a adopté l’ordonnance 21-09 en juin 2021, qui prévoit jusqu’à 5 ans de prison pour toute personne partageant des infos sur des enquêtes ou poursuites en cours, potentiellement avec des instances de l’#ONU.

Le gouvernement #Algerien doit libérer immédiatement & sans condition tous-tes les défenseur-es des #DroitsHumains détenu-es pour avoir exercé leurs droits fondamentaux, et veiller à ce qu’ils mènent leurs activités légitimes sans entrave. Défendre les droits humains n’est #PasUnCrime !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.